Poésie Pas assez belles

Publié le par lasoupiere.abribus.over-blog.com

banniere Poesies internet

 

 

 

Pas assez belles

L’homme est absent
L’homme et le sentiment

Ne sont-elles donc pas assez belles ?
Aucune main ne caresse leur dos
Doux frissons sur la peau
Ce n’est pas l’âge, le veuvage
C’est la peur du velours
Des cris et des détours
La chambre et le grand lit
reposent si loin du paradis

L’homme est absent
L’homme et le sentiment

Ne sont-elles donc pas assez belles ?
Pour se divertir
Pour rêver de fabuleux plaisirs
Elles tournent les pages, contemplent les images
Cendrillon de la Forêt Noire
S’admire dans le miroir
Et n’a peur de rien
Mais c’est déjà le matin

L’homme est absent
L’homme et le sentiment

Ne sont-elles donc pas assez belles ?
Toutes ces dames qui passent
Toutes seules sur la place
Les messieurs au loin
Restent dans leur coin
Et c’est terrible cette solitude
Cette peur de l’altitude
Cette peur de tout ce qui vit
Respire et se déplient

L’homme est absent
L’homme et le sentiment

Mais pour celle qui ose
Devenir Mermoz
Suprême récompense
L’homme, le fils d’Adam
L’homme et le sentiment
L’homme, ce grand enfant
L’homme et le sentiment
L’homme, le conquérant
L’homme et le sentiment
L’homme, étoile au firmament
L’homme et le sentiment
L’homme, de l’hiver au printemps
L’homme et le sentiment
L’homme, au fil des ans
L’homme et le sentiment
L’homme, s’endormant
L’homme et le sentiment

 

G.J.

Publié dans POÉSIES

Commenter cet article